Choses lues, choses vues
mars 09, 2018

In Memoriam Jean-Luc Sarré 1944 - 2018, entretien radio avec Liliane Giraudon, Christian Tarting et Fréderic Valabrègue

  Ecouter sur ce lien, un entretien réalisé avec Marc Voiry pour Radio-Zibeline, le mardi 6 mars 2018. Photographie de Chris Paire, Jean-Luc Sarré, octobre 2010, vernissage exposition Claude Garache, Galerie Alain Paire, 30 rue du Puits-Neuf, Aix-en-Provence. Jean-Luc Sarré était né à Oran en 1944. Il vivait à Marseille depuis 1968. Il participa aux premiers numéros de la revue Sud de Jean Malrieu et publia…
février 21, 2018

Trois entretiens radio avec Jean-Christophe Bailly

Sur ce lien de la Web-Radio Zibeline, on trouvera un entretien de trente minutes avec Jean-Christophe Bailly, réalisé avec Marc Voiry le 10 février 2018. Il est question des photographes Marc Barbon et Thibaud Cuisset, d’un possible Recommencement du poème, de la politique aujourd’hui ainsi que d’un livre qui paraîtra au Seuil pendant l’automne 2018,  Wales x 4 où il…
novembre 14, 2017

Une lettre inédite de Joachim Gasquet sur Cézanne

Paul Cézanne : Portrait de Joachim Gasquet. Le lundi 30 octobre dernier, une lettre inédite de Joachim Gasquet faisait partie de la vente aux enchères des archives Élie Faure à Paris, à l'hôtel Ambassador (vente organisée par la maison ALDE). Cette lettre est particulièrement intéressante parce qu’elle constitue un document nouveau sur Cézanne, et qui date du 18 août 1910, soit moins…
Paul Cézanne
avril 15, 2015

Achille Emperaire, 1829-1898

in Paul Cézanne

by Paire alain

Un fusain d'Emperaire qu'on pourrait rapprocher de Maillol, format 23 x 29 cm, collection particulière (photo Xavier de Jauréguiberry). Achille Emperaire, vie minuscule. De dix années plus âgé que Cézanne, Jean Joseph Achille Emperaire était né à Aix-en-Provence, le 16 septembre 1829. Ses parents habitaient le n°49 de la rue d'Italie ; ce fut le lieu de sa naissance. Sa mère avait pour nom de jeune fille Françoise Emilie Elisabeth Aubert. Françoise Aubert naquit à Marseille le 28 avril 1796, elle mourra à l'âge de 44 ans. Elle appartenait à une famille de négociants marseillais ; on peut supposer qu'elle était…
février 26, 2015

Août 1961 : huit toiles de Cézanne volées au Pavillon de Vendôme d'Aix-en-Provence !

in Paul Cézanne

by Paire alain

Cézanne, Pyramide de crânes, huile sur toile, 39 x 46 cm (collection Feichenfeldt, Zurich). Peu de gens en ont conscience ou bien souvenir, presque personne n'en parle ... Les Aixois et les amateurs d'art ont préféré refouler des événements qui ne sont pas glorieux : l'été de 1961 fut pour l'oeuvre de Cézanne et pour le destin des musées d'Aix-en-Provence une saison dévastatrice ! En ce temps-là, Henry Mouret était maire d'Aix-en-Provence depuis 1945. Son conseiller municipal chargé de la culture, l'avocat Jacques Raffaelli voulait faire du Pavillon de Vendôme un pôle d'attraction majeur pour les touristes et le public…
février 08, 2015

Au Metropolitan Museum de New York, Hortense Fiquet, le modèle préféré de Cézanne

in Paul Cézanne

by Paire alain

  Madame Cézanne aux hortensias, 1885, crayon et aquarelle, 30,5 x 46 cm, collection privée. Paul Cézanne rencontra Hortense Fiquet à Paris, au début de l'année 1869. La jeune femme travaillait en tant que brocheuse dans un atelier de reliure. Elle était née dix-neuf ans plus tôt à Saligney, un village proche de Besançon. D'origine modeste, ses parents s'étaient établis à Paris en 1854 ; sa mère était décédée depuis 1867. Après la déclaration de guerre de juillet 1870, Hortense rejoignit Cézanne en septembre dans la maisonnette qu'il avait louée à l'Estaque, pour se cacher et ne pas devoir s'engager…
Jean Planque
janvier 25, 2010

La Fondation Jean Planque rejoint le musée Granet

in Jean Planque

by Paire alain

A deux reprises, en l'espace de dix ans, le musée Granet aura bénéficié de deux donations exceptionnelles qui l'ont hissé parmi les musées de province les mieux dotés pour ce qui concerne les années cinquante et soixante du vingtième siècle. En l'an 2000, un premier bienfaiteur qui préféra longtemps conserver l'anonymat, un enseignant et chercheur scientifique de haut niveau, par…
avril 07, 2013

Entretien avec Florian Rodari : Jean Planque et "Surgis de l'ombre"

in Jean Planque

by Paire alain

Alain Paire : Grâce au soutien de la Communauté du Pays d'Aix, en accord avec la Ville d'Aix-en-Provence et Bruno Ely, le directeur du musée Granet, mardi 21 mai 2013, tu auras la joie d'inaugurer dans la chapelle des Pénitents Blancs, les espaces permanents qui permettront de déployer l'essentiel de la collection Jean Planque. Un travail colossal s'accomplit, un calendrier…
mai 06, 2013

Florian Rodari : la Revue de Belles-Lettres, les éditions de La Dogana et la Fondation Jean Planque

in Jean Planque

by Paire alain

"Sur la pointe du Grand Canal de Venise, La Dogana". On trouvera sur ce lien, une actualisation de cet article. Entretien avec Florian Rodari, 15 novembre 2014 Son père, André Rodari était journaliste à la Tribune de Genève, il s'occupa longtemps de rubriques sportives et de chroniques judiciaires. Né en 1949, Florian partage son temps entre la Suisse et Paris. Son frère…
1994-2013, les expositions de la galerie
juin 21, 2015

Philippe Jaccottet / Alberto Giacometti

Montagne à Maloja, lithographie de Giacometti, 1957 Giorgio Morandi ou bien Anne-Marie Jaccottet, dans une moindre mesure Gérard de Palézieux, sont sans doute les artistes sur lesquels Philippe Jaccottet a…
juin 15, 2015

Dessins de Kamel Khélif

Exposition " Dessins de Kamel Khélif". Jusqu'au samedi 25 avril, ouvert du mardi au samedi de 14 h 30 à 18 h 30.Exposition programmée dans le cadre de la sixième…
juin 14, 2015

Michel Houssin, foules en fugue, visages et paysages

Arles, dans l'atelier de Michel Houssin, dessin de la série "Passants", format 50 x 150 cm (photographies de Chris Chappey). Pour appréhender l'oeuvre graphique de Michel Houssin, on découvrira la…
mai 17, 2015

Jean-Claude Hesselbarth, 1925-2015, un peintre proche ami de Jaccottet

Jean-Claude Hesselbarth a quitté son épouse Liliane et ses amis le mercredi 13 mai 2015, il était âgé de 90 ans. Avec l'aide de Nicolas Raboud qui s'était chargé du…
Innocence et Mémoire était le titre d'un recueil d'articles d'Ungaretti, autrefois traduits par Philippe Jaccottet. Il y a tout d'abord, immédiatement résonnante, la grande toile qui occupe l'un des espaces latéraux de l'exposition. Ce tableau est à la fois musical et couturé : traversé par toutes sortes de fragments, repentirs et rebondissements. Des couleurs, des célébrations et des harmonies se chevauchent : ce paysage reconduit des reports multiples, à la fois des cicatrices et des bonheurs d'expression. Le vieillissement ne s'interrompra pas, une perception finement terrienne de l'environnement immédiat sauvegarde la lumière de cette toile.

Des arbres, des pans de territoire et des signes cursifs parlent d'une végétation sudiste ou bien italienne. Plusieurs ruptures d'échelle interviennent, des couples se prennent par la main ou bien s'unissent : on entrevoit de l'inattendu, une chorégraphie, des entrées en scène, de la concertation et de l'animation, des rythmes et des saccades. Agrafée sur l'une des parois de l'atelier, cette toile répercutait la courbe d'une vie, les contrecoups et les inquiétudes de plusieurs saisons : de multiples élans et toutes sortes d'harmonies l'ont façonnée, quelque chose de souplement nocturne lui confère ordonnance.

PLAGNOL
Serge Plagnol, photographie de Jean Pecoul.
Les effets du Bon Gouvernement ...
Ce paysage n'est pas exactement la matrice des toiles qui lui succèdent ; cependant, son influence est déterminante. Plagnol raconte qu'il fut constamment présent et médité tandis qu'apparaissaient les toiles qu'on découvre à Aix. Celles-ci sont souvent axées sur une composition arborescente. Des branches nues et un mince tronc se déploient au centre, des damiers et des plans successifs s'établissent de part et d'autre de cette découpe ; la dimension temporelle, les remembrances et les souvenirs ne sont  pas absents.

Et puis s'affirme le besoin de faire sortir de l'ombre et d'intégrer dans le grand flux de la peinture des petites silhouettes humaines, le plus souvent deux personnages. Leur apparition fut précédée par des modelages de terre cuite. Presque maladroites, mais infiniment attachantes, les figurines antérieures semblent avoir quitté la table et les étagères de l'atelier. Voici que leurs poitrines, leurs jambes et leurs petis bras réclament existence. Elles s'introduisent dans la toile : affectueuses, sensuelles, impulsives, drôlatiques et percutantes, elles décident qu'un nouveau rythme ponctuera la toile.


figurine Serge Plagnol
Dans les coulisses du tableau, les figurines en terre cuite de Serge Plagnol.
La composition de ces nouvelles toiles reste frontale. Parce que plusieurs plans sont habités, parce qu'il y a l'amorce d'une historiette ou bien d'un Embarquement pour Cythère, puisqu'on aperçoit des fragments de paysage - ici, le clocheton et la base d'une église de campagne, ailleurs des jardins qui bénéficient de la prévenance d'une main verte, des arpents de garrigues et des alignements de restanques - on songe à l'inimitable saveur des fresques du Bon Gouvernement d'Ambrogio Lorenzetti. Ce qui l'emporte malgré les ombres qui gagnent du terrain, c'est une musique vespérale, la note merveilleusement tenue des étés indiens, les arrière-saisons miséricordieuses : rien qui soit mélancolique, l'accord profond d'un Concert champêtre, des couleurs vertes et brunies que l'on pourra dire vénitiennes.
Route tournante en haut du chemin des Lauves, telle qu'elle surgit à la Fondation Beyeler de Bâle, est l'une des plus fascinantes compositions de Cézanne. Invinciblement, Routes tournantes restera dans ma mémoire le titre que je donnerai à cette séquence du travail de Serge Plagnol.
Alain Paire

Exposition Serge Plagnol, Paysages avec figures, ouverte du samedi 2 février au samedi 9 février 2013, de 15 h à 19 h (fermé le dimanche). Exposition organisée rue Emile Tavan, dans les locaux de l'Ecole supérieure d'art d'Aix-en-Provence qui accueille Serge Plagnol pour une master-class, pendant la journée du mercredi 5 février.
Parallèlement, jusqu'au samedi 9 février, la galerie accueille en accord avec leur enseignant Don Jacques Ciccolini, Trois jeunes peintres 2013, trois étudiants de l'Ecole d'art d'Aix : Blandine Herrmann, Terry David et Yang Xiao. Galerie ouverte 30 rue du Puits neuf, du mardi au samedi de 14 h 30 à 18 h 30, tél 04.42.96.23.67.

exposition Serge Plagnol
Le vernissage, Christian Garcin et Serge Plagnol (photographie de Xavier de Jaureguiberry).
toile de Serge Plagnol

Mon Compte

Mot de passe oublié ? / Identifiant oublié ?