Logo

Inauguré en décembre 2007, le site de la galerie se développe depuis sept ans. Pour retracer son histoire, il faut invoquer l'apport de son webmaster, le photographe Gilles Hutchinson. Pendant l'automne-hiver 2007, nous nous sommes entretenus pendant quelques heures, j'explicitais mes souhaits et mes attentes. Gilles Hutchinson m'a soumis une première maquette, son projet était flexible, sa manière de marier les images et les textes tout à fait convaincante.

capture d'écran site alain paire

Capture d'écran de la page d'accueil, le 21 mai 2010.

Ce que disent les statistiques

Le site de la galerie n'a jamais imaginé devenir un blog. Je rédige aussi souvent que possible de nouveaux textes, plus de 365 articles accompagnés d’images ont été composés depuis décembre 2007, trois ou quatre d'entre eux sont mis en ligne chaque mois ... Pendant la période qui va du 11 janvier au 10 février 2015, le tableau de bord "google-analytics" indiquait avoir reçu 6.155 visiteurs. En moyenne plus de 205 visiteurs par jour, on aperçoit un pic de 366 internautes le 18 janvier.

L'hexagone est le principal territoire d'origine de ces visiteurs : 5.405 internautes "français" ont visité le site. 1215 d'entre eux habitent Paris, 1114 sont à Aix-en-Provence, 407 viennent de Marseille. 118 sont à Lyon, 116 viennent d'Avignon, 112 de Montpellier, 89 de Nice. Côté francophonie, le compteur mentionne 101 internautes Suisses et 87 qui sont Belges. Aux Etats-Unis ils sont 63, venus du Canada en voici 57 .....

"Les articles les plus lus"

capture d'écran de l'article sur Itkine

Tout en bas dans la page d'accueil du site, il est fait mention du classement des articles les plus fréquentés. L'entretien avec Vincent Bioulès compte 124.144 lecteurs. 121.596 internautes se sont renseignés pour La petite histoire de la galerie. On compte 106.469 passages pour Pierre Ledda, l'evocation du studio de photographie Henry Ely a rencontré 96.552 visiteurs. L'épisode aixois d'André Masson totalise 91.211 lecteurs, la biographie de Jean Amado suscite 88.684 passages.

On mentionne 40.486 visiteurs pour la peinture de Don Jacques Ciccolini. 29.838 pour le Camp des Milles, "internements et déportation", 28.395 pour une exposition de Georges Guye, 26.886 pour le voyage à New-York d'André Breton et Claude Levi-Strauss, 24.521pour la revue L'oeuf sauvage de Claude Roffat, 24.421 lecteurs pour les Derniers jours en France de Franz Hessel et Walter Benjamin,22.350 lecteurs à propos de la biographie de Sylvain Itkine. Signalée le 3 juin 2010 lors d'une émission de télévision de France 5 "Jean Moulin rencontre Bonnard et Matisse" a suscité 23.241 lectures. L'évocation de Lucien Henry, "le seigneur de Forcalquier" atteint le chiffre de 22.393. 18.167 lecteurs se sont renseignés à propos de Thierry Bouchard, éditeur et poète. Pour Pierre Michon et l'Atelier Théâtral Riomois, 9.570 lecteurs, pour les chroniques d'Alain Madeleine-Perdrillat, 9.514 passages.

L'une des finalités du site est d'élargir les centres d'intérêt et de ne pas se fixer sur les anciennes activités de la galerie qui est fermée depuis décembre 2014. Excepté pour certaines expositions qui ont généré de bons scores et pour lesquelles j'ai publié des entretiens avec les artistes - deux échanges réalisés avec Vincent Bioulès en 2003 et 2006, l'entretien de Bernard Noël avec Jean Amado (74.250) ou bien un dialogue avec Louis Pons qui évoque Joë Bousquet (33.321) - d'autres motivations mobilisent les internautes : la littérature, les arts plastiques ainsi que l'environnement immédiat d’Aix. Autant que la galerie qui a sa part dans ce débat, pour Vauvenargues ce sont le château (45.555 lecteurs) l'exposition Cézanne/ Picasso de l'été 2009 et le livre édité chez Images en Manoeuvres qui ont éveillé l'attention. De même ce sont principalement des spécificités "aixoises" qui draînent jusque vers le site les lecteurs qui se renseignent à propos d'André Masson ou bien de Georges Duby.

Des relais et des échos.

Entre mai 2008 et mars 2009, j'ai participé à Rue 89 grâce à Remi Leroux qui s'occupait de la rubrique Marseille de ce site. Il me fut donné de mettre en ligne sur ce site des articles qui évoquent également le château de Vauvenargues(27.689), Bernard Plossu (13.330) ou bien le Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence (6.644).

Depuis septembre 2008, Florence Trocmé m'invite à écrire pourPoezibao des articles qui ne figurent pas forcément sur le site de la galerie, des textes qui évoquent Philippe Jaccottet, Ungaretti, Yves Bonnefoy, Gabriel Bounoure, Jean-Christophe Bailly,Jean-Jacques Viton, Jean Starobinski, Claude Garache, André Dimanche, Florian Rodari,Jérôme Thelot,René Nelli,Louis Pons,Alain Madeleine-Perdrillat,Paule du Bouchet,Gaëtan Picon, la chambre de Joë Bousquet, L'Echoppe de Patrice Cotensin, Pierre Guerre, les trente ans de La Dogana, la biographie d'Ossip Mandelstam, le décès du peintre Nasser Assar, Pascal Quignard, le Banquet d'automne de Lagrasse ou bien l'éditeur Henry-Louis Mermod. A quoi s'ajoutent, et cette relance est précieuse, les articles du site de la galerie que Florence Trocmé fait figurer dans son poezibao-scoop it

L'arrêt de la galerie a permis la mise en place et le développement de nouveaux processus qui font écho aux articles qui continuent d'être mis en ligne. Depuis la fin novembre 2013, je livre une chronique hebodmadaire au web-radio Zibeline de Marc Voiry, le preneur de son et réalisateur de toutes les émissions en direct ou bien podcast de cette Radio. En sus, avec cette radio j'ai pu faire enregistrer des entretiens avec plusieurs interlocuteurs : entre autres, l'historien Carlo Ginzburg et Philippe Pujol, Prix Albert Londres en mai 2014. Par ailleurs, sept petits films sont disponibles sur le site Mativi-Marseille, grâce aux concours de Patricia et Jacques Hubinet, des Films du Soleil, avec l'aide du réalisateur François Mouren-Provensal : ces films concernent le Camp des Milles,Walter Benjamin à Marseille, Antonin Artaud, André Breton, La Pietà de Pourrières et Simone Weil.

Un adage récent prétend que la toile existe grâce à la toile. Contre toute attente, quelque chose de très difficilement évaluable se partage et se distribue. En octobre 2013, dans sa chronique de Marseille, Michéa Jacobi a signalé sur ce lien ce qu'on peut retrouver sur le site à propos de Jean Amado, Jacqueline Lamba, Achille Emperaire et Wols. De nouvelles trames, des bifurcations se dessinent : entre autres, et je risque d'en oublier, je remercie Actualitté-com, Arcane 17, La Luxiotte,Images en tête de Florence Laude, L'Alamblog, Fabula, Quinquabelle,René Merle, le site d'Art brut Animula Vagula, les amis de Benjamin Péret, le site Pierre Jean Jouve, les éditions La Dogana, les éditions Le Bruit du Temps, la revue Conférence, Jean Malaquais/ Planète sans visa, l'Agence Livre-Paca, Hubert Nyssen, La Pensée de Midi, le Centre aixois des Archives des Bouches du Rhône,Brigitte Allègre, la République des Lettres,le site Telemme de la MMSH d'Aix, La vie des idées,Yves Michaud, le photographe Jean-Marc de Samie, Odile Solomon, le blog tasvouluvoirlamer, Espace-Holbein,le Festival de Bandes dessinées d'Aix-en-Provence, Laure Fermigier, l'Arteum de Chateau-Neuf le Rouge, le blog process-bleu ou bien la Touriale;Mativi-Marseille a enregistré une émission à propos de l'exposition Hans Bellmer et les peintres inconnusdu camp des Milles,plus de éà.000 personnes l'ont visionnée. On trouve aussi, sur ce lien la conférence que j'avais pu donner pendant l'hiver 2011 au Banquet du livre de Lagrasse à propos de Joë Bousquet et des Cahiers du Sud.

Alain Paire

© 2015 Alain Paire. Tous droits réservés.