AFFICHE


Vonnick Caroff
 fut étudiante aux Beaux-Arts de Rennes, à Paris dans l'atelier de Pierre Matthey, et puis ensuite en Pologne à Cracovie. Elle vit en Bretagne ; son atelier est établi à Pont-Croix, entre Quimper et Pointe du Raz. Les thématiques de ses expositions antérieures sont chaque année différentes. Ses amis se souviennent des "Oiseaux", des "Paysages", des "Histoires courtes", du "Végétal", des "Vaches", des "Danseurs" ou bien des "Abeilles" qui déterminèrent les formes et les couleurs de ses saisons.

En 2011, Denise le Dantec s'était associée avec Vonnick Caroff pour qu'elle entreprenne une série de Roses dont les reproductions accompagnent les célébrations d'un livre publié par les éditions Apogée. Cette somptueuse série marque une pause, un palier de première importance dans son parcours. Ce parti pris pour des choses prodigieusement séduisantes, cette volonté d'étude d'un fragment du monde mobilise les capacités de concentration de l'artiste : davantage de solitude, beaucoup d'ouverture et de disponibilité sont nécessaires. Transcrire "sans pourquoi" des éclats de couleurs et des nuances n'est pas uniquement une merveilleuse histoire de délectation : cet exercice implique fidélité, enthousiasme et rectitude.

installation

Jean-Pierre Abraham
 fut le compagnon de Vonnick Caroff jusqu'en 2003. Les textes qu'il lui consacra figurent dans plusieurs de ses cartons d'invitation. "Faire le vide pour assurer le simple transfert de la beauté" ... "La moindre variation de lumière l'étonne, l'intrigue comme une nouveauté saisissante. La pluie est éveilleuse, avec les reflets qu'elle suscite ; malicieuse aussi, faisant fuir les passants, sauf les enfants ravis. Le soleil apparaît : la mer s'anime de toutes ses transparences (des baigneurs en surgissent !). Le rivage devient un théâtre où les gens les plus ordinaires semblent soudain parés d'une singulière noblesse, dans le moindre de leurs mouvements : scènes si naturelles qu'elles en acquièrent une sorte d'étrangeté, entre fugacité et permanence, comme autant d'instants volés à l'éternité peut-être ? ".

Des livres témoignent du pacte qui associait le peintre et l'écrivain. Jean-Pierre Abraham et Vonnick Caroff publièrent en 1993 aux éditions Le Temps qu'il fait, Compère qu'as-tu vu ? un recueil de poèmes et d'images magistralement maquetté par Georges Monti. Des mouvements très vifs, des repositionnements, des flâneries et des prises de vue se combinaient avec de merveilleux retours au calme :"Elle ouvre la porte / Se penche / Laisse couler de ses doigts / Le chat dans la nuit" ... "Passe un compagnon en blouse bleue, une rosace sous le bras, qui perd en chemin des bouts d'anges, de vierges, de rois, de draperies, d'auréoles. Tout est gris sauf leur tintement".

Alain Paire

Du jeudi 6 septembre au samedi 29 septembre 2012, exposition de peintures de Vonnick Caroff, 30 rue du Puits Neuf, Aix-en Provence. Galerie ouverte du mardi au samedi de 14 h 30 à 18 h 30. Vernissage le jeudi 6 septembre à partir de 18 h.

fleur de Caroff
Mme Isaac Pereire, l'une des Roses de Vonnick Caroff.

Mon Compte

Mot de passe oublié ? / Identifiant oublié ?