ex_votos_01
Les huîtres de Vonnick Caroff.

Jeudi 31 mai, à partir de 18h, soir de vernissage, autour des Ex-voto d'aujourd'hui, un travail de connivence et d'invention en compagnie de vingt-un artistes : Robert Blanc, Pierre Bramanti, Vonnick Caroff, Jean-Jacques Ceccarelli, Don Jacques Ciccolini, Odette Ducarre, Michel Houssin, Kamel Khelif, Florence Laude, Emmanuel Lacroix, Jean Lerin, Marie Morel, Myriam Paoli, Annick Pegouret, Serge Plagnol, Ron Maraval, Felipe Sabatièr, Julien Solé, Pierre Souday, Pierre Vallauri et Pascal Verbena. Jusqu'au mardi 26 juin.

Sur les murs des chapelles d'autrefois ou bien à Notre-Dame de la Garde, on aperçoit des récits et des actes de sauvegarde qui ne sont pas forcément naifs : des miracles improbables, la naissance d'un enfant, un incendie qui s'interrompt, un naufrage incroyablement évité, de soudaines guérisons, une émouvante reconnaissance vis-à-vis des Saints ou bien de la Vierge. Cette exposition d'ex-votos d'aujourd'hui affichera toutes sortes d'audaces, des bonheurs d'expression et des balbutiements, une inévitable diversité. Il y aura de la bigarrure, de la générosité et de l'heteroclite : entre autres, les sculptures en fil de fer de Myriam Paoli, les cheveux et les mains de poupée assemblés sur un socle de verre par Ron Maraval ou bien encore les assemblages de lanières et les graphismes de Julien Solé qui retracent le songe et les pérégrinations d'un visiteur de prison égyptien.

ex_votos_02

Sur la toile de Vonnick Caroff, voici un hymme à l'huître, fruit de mer pour lequel le peintre éprouve une merveilleuse reconnaissance. Michel Houssin voudrait que les bombes anti-personnel disparaissent, Robert Blanc aimerait que le tabac cesse d'obscurcir les poumons des humains, Kamel Khélif suggère sur le bord d'une rive l'alliance d'un loup et d'un enfant. Serge Plagnol compose une élégie pour les fleurs d'un jardin du village varois de Sainte Anastasie, Pierre Souday adresse une prière à la Vierge, Jean-Jacques Ceccarelli invoque l'âme errante et les diaprures d'une bestiole. Odette Ducarre raconte que pour la petite fille inconnue, il faut une robe, de la dentelle, un médaillon offert par Lulu de Forcalquier et trois étoiles. Jean Lérin dit la résilience avec l'apparition d'un visage de femme, Pierre Bramanti se souvient de son père disparu dans le naufrage d'un navire de guerre.

Cette étrange commande fut bien accueillie : elle suscita enthousiasme, disponibilité et ... perplexité. Les artistes pouvaient selon leur inspiration, me confier un ou bien deux ex-voto. Pour accrocher ensemble une trentaine de pièces,  les murs de la galerie seront archi-pleins !

VERNISSAGE jeudi 31 mai, à partir de 18 h. Ouvert du mardi au samedi de 14 h 30 à 18 h 30, jusqu'au mardi 26 juin. Au 30 de la rue du Puits Neuf, Aix-en-Provence. Tél 04.42-96-23-67.

Mon Compte

Mot de passe oublié ? / Identifiant oublié ?